1 juil. 2021

La lettre n°41

Pour booster l’innovation dans nos projets, le lab est né !

Le grand évènement des 6 derniers mois chez RichezAssociés, c’est la naissance du lab : le lab RichezAssociés est un élément clé du projet d’agence. Celui-ci place vigoureusement le groupe sur la trajectoire de l’indispensable accélération de la transition environnementale. Sous la conduite de Lise Mesquida et Thomas Richez, le lab travaille donc sur 26 thèmes clé de nos projets – de l’eau dans la ville à la place des piétons et des vélos, de la construction biosourcée à l’intelligence artificielle, du biomimétisme au bioclimatisme. Sur chaque thème, un concepteur référent assure la veille et la capitalisation des bonnes pratiques, et accompagne leur amélioration et l’innovation, projet par projet. L’état de l’art est maintenant établi sur l’ensemble des thèmes, tandis qu’une demi-douzaine d’entre eux, largement amorcés ces dernières années, est déjà en configuration opérationnelle : le lab agit sur les projets !

« La Rue Commune », ou la rue du XXIe siècle

Voilà sans doute un premier grand enfant de notre jeune lab !

L’ADEME a sélectionné notre proposition, portée avec Franck Boutté Consultants et Léonard, le think tank de Vinci : de développer un guide permettant aux acteurs de la ville d’inventer un nouveau standard de la rue ordinaire métropolitaine – une rue libérée de l’omnipotence de la voiture, ouverte aux nouveaux usages et aux nouvelles mobilités, une rue au sol fertile et poreux, à fort albedo, une rue post-carbone et post-covid. Première phase de l’année de travail qui démarre : la constitution de la communauté qui portera l’expérimentation et la validation de la démarche – des métropoles majeures ont déjà témoigné de leur intérêt !

La lettre n°41 rectangle-420

Porte de la Chapelle // Saison 2

Sur ce thème de la mobilité post-carbone, la Ville de Paris vient de faire suite à notre travail pour le Forum Métropolitain exposé en 2018 au Pavillon de l’Arsenal : la Porte de la Chapelle en était un cas d’étude ; nous nous voyons maîtres d’œuvre de sa transformation !

Déclencheur du réaménagement : l’arrivée d’Arena en 2024, à accompagner d’une réactivation des parcours piétons et vélos de Paris à Saint-Denis, pour amorcer la constitution de la place métropolitaine qui naîtra de la reconfiguration des circulations autoroutières et de la construction du campus Condorcet sur les friches ferroviaires de la Porte –le début d’une nouvelle histoire pour le périphérique.

La lettre n°41 rectangle-4202

Caen, c’est maintenant

La Basse-Normandie nous sourit… En association avec Jean-Pierre Laubal / Equipage, nous préparons le permis de construire de la reconversion du Palais Fontette, ancien tribunal. Le splendide bâtiment XVIIIème deviendra hôtel de 190 chambres, et une extension recouverte d’une maille métallique lui adjoindra un centre de congrès. Et pendant ce temps, deux maîtres d’ouvrage Caennais nous confient autant de missions d’urbanisme :
- l’Université Caen-Normandie sollicite notre conseil sur la valorisation foncière d’une partie de son campus ;
- la Communauté d’Agglomération Caen-la-Mer nous confie la conception du plan-guide d’aménagement des 150 ha qui avoisinent l’aéroport – le parti : travailler un rapport ville / paysage pérenne, laissant une place à la nature, plutôt que d’instituer une densité homogène sur le secteur.

La lettre n°41 cpf

Deux tramways dans le Grand Paris…

Forte activité sur le front des tramways, avec la mise en chantier de T10, le tramway Antony-Clamart, qui longe la Butte Rouge et traverse les bois, et la mise en service de T9, le tram Paris-Orly, qui relie la Porte de Choisy à Orly-Ville. Le tracé royal de Paris au château de Choisy y retrouve sa clarté, et s’anime des premières stations conçues avec Sovann Kim, notre partenaire historique, sur le design code de rcp, avec qui nous avons travaillé à Tours. Les stations portent ainsi l’image d’Ile-de- France mobilités, et équiperont à l’avenir toutes les lignes de tramway – Hélas, et à la plus grande déception des communes riveraines de l’axe, pas d’inauguration formelle et célébrée, état sanitaire oblige !

La lettre n°41 tpo_2

Et des bâtiments en bois, toujours plus !

Et des bâtiments en bois, toujours plus !

Pendant que s’achèvent nos premiers logements bois, à Bessancourt pour Icade, que démarre l’étude PRO du site de maintenance de TZen5 à Choisy, en structure bois pour les bureaux et l’atelier, et que démarre le chantier Legendre du groupe Avril rue de Monceau, avec extensions bois, nous avons préparé pour Linkcity à Vitry une demande de permis de construire pour 30.000 m² de bureaux. Issu de l’appel à projets Inventons la Métropole 1, le bâtiment est situé dans le quartier des Ardoines, dont nous sommes, pour le compte de son aménageur, l’EPAORSA, maîtres d’œuvre des espaces publics. Le projet associe sur R+8 noyaux bétons et planchers bois. A la différence de Bessancourt, pas de bois en façade, mais une association pierre et métal, qui installe sereinement ces bureaux pionniers dans leur quartier, en tête de pont du franchissement planté que nous avons conçu en 2017.
Livraison de l’ensemble sans doute autour de 2026, après la mise en service de la ligne 15…

Et d’ici là, bon été à vous !

La lettre n°41 vt6

contact presse
Cyrielle BOULANGER
cyrielle.boulanger@richezassocies.com