PM6 : Une mixité programmatique dans un pôle urbain en devenir vt6_couverture

Vitry-sur-Seine

PM6 : Une mixité programmatique dans un pôle urbain en devenir

L’EPA ORSA prépare depuis longtemps la métropolisation du territoire du «Pôle gare des Ardoines» à Vitry-sur-Seine.

Cet ambitieux projet urbain repose sur quatre principes fondateurs :

- Conforter l’Arc Sud et renforcer les échanges Est Ouest pour le territoire en créant une nouvelle polarité intermodale autour de la future gare des Ardoines,

- Ouvrir le futur pôle métropolitain des Ardoines sur l’extérieur et favoriser son rayonnement,

- Construire la «ville nature», et l’inscrire dans le grand paysage de la Vallée de la Seine,

- Passer de l’enclavement au maillage d’une nouvelle urbanité perméable, en reliant la Seine et ses coteaux.

PM6 : Une mixité programmatique dans un pôle urbain en devenir vt6_plan-situation-projet-a-reperer-stp-nb-copie

L’objectif est de transformer une grande zone d’activité économique implantée dans une vallée inondable en centre urbain contemporain, attractif et connecté à son territoire proche.

Le lot PM6 est situé en bordure du parvis et du pont paysage, en franchissement de la voie ferrée.

Il a donc un impact urbain fort car très visible de l’ensemble des points névralgiques du quartier.
Sa façade Nord assoit son urbanité face à la place quand sa façade côté voie ferrée, devient sa vitrine.

Du fait du franchissement de la voie ferrée, de forts dénivelés entourent ce lot : au point haut, en connexion avec le pont, nous sommes à la cote 41.80 quand en point bas, côté rue Léon Geffroy, nous sommes à la cote 35.50.
Ainsi, il y a près de deux niveaux de différence entre le point haut et le point bas du site.

Le bâtiment a aussi la particularité d’accueillir des circulations verticales du parking public, situées sous la rampe du franchissement et une voie d’accès le long de la voie ferrée.
Cette voie parallèle à la voie ferrée, est utilisée dans le projet comme voie de desserte et de logistique de l’ensemble du bâtiment.

PM6 : Une mixité programmatique dans un pôle urbain en devenir vt6-plan-masse-nb

L’espace central de cœur d’îlot est un jardin dédié à la rencontre et à la communication.

PM6 : Une mixité programmatique dans un pôle urbain en devenir pm6a_ra_aps_arc_pln_coupes-longitudinales

L’immeuble de bureau bénéficie de deux halls distincts : l’un est en lien direct avec le parvis de la station de métro, il est dit « principal », le deuxième est situé sur la rue Léon Geffroy.

Le premier hall, situé en point haut, est visible depuis le parvis et le pont jardin. Il est en double hauteur et donne à voir une strate végétale située contre sa façade Est, contre les voies ferrées.

Le hall secondaire situé en point bas permet d’accueillir un local à vélos généreux de près de 400 m2.

A l’étage, les bureaux sont organisés autour de la cour aménagée pour améliorer l’apport de lumière sur l’espace public et l’animer.

Il prolonge le restaurant inter-entreprises, situé en belvédère sur le faisceau ferroviaire et aménagé en jardin d’hiver à double niveau.

Ce jardin végétalisé est visible depuis la rue et accessible en journée par les usagers du quartier.

Composé en gradins, avec une végétation différente d’un niveau à l’autre, il comporte une terrasse publique accolée aux commerces, en bas, et une terrasse privée, plus intime, dans le prolongement du RIE, entourée de grands arbres sur les hauteurs.

L’ensemble des toitures, accessibles ou non est végétalisé.

L’une d’entre elles est le siège d’une ferme urbaine pédagogique, prolongée par une terrasse arborée.

PM6 : Une mixité programmatique dans un pôle urbain en devenir pm6a_ra_aps_arc_pln_coupes-transversales
PM6 : Une mixité programmatique dans un pôle urbain en devenir pm6a_ra_aps_arc_pln_rdc-haut

Les façades intérieures reçoivent une vêture métallique, renvoyant dans le cœur d’îlot le rayonnement lumineux.

Les façades extérieures sont composées de baies vitrées et panneaux brique, dans des tons grège et gris clair.

Les façades sur voie ferrée sont travaillées sur un rythme assez ample, offrant de beaux percements et de grandes loggias à effet cinétique pour les passagers des trains.

Côté ville, les façades sont subdivisées en éléments de taille mesurée. Un jeu de percements rythmés et variés domestique l’échelle de ces éléments et donne au pôle tertiaire une forme d’aménité, en gage de bon voisinage avec les logements à proximité.

En toiture, une terrasse est accessible sur le grand paysage
de la voie ferrée.

Une ferme urbaine couronne le bâtiment grâce à une structure en verrière soignée, dans un traitement en correspondance avec les façades des bureaux qu’elle surplombe, créant ainsi un attique dans un même langage volumétrique.

PM6 : Une mixité programmatique dans un pôle urbain en devenir vue-3_detail
PM6 : Une mixité programmatique dans un pôle urbain en devenir vue-2-v3

Statut

Lauréat appel à projets 2017 / Inventons la Métropole du Grand Paris / livraison prévue 2025

Localisation

îlot PM6 ZAC Gare Ardoines / Vitry-sur-Seine (94)

Aménageur

EPA ORSA / Grand Paris Aménagement

Plan directeur

TGTFP

Mission

Maîtrise d’oeuvre

Programme

Immeubles mixtes de bureaux (43.000 m²) + logements (6.100 m²) + commerces (3.500 m²) + parking (11.500 m²)

Architecte

Richez_Associés

Groupement

Linkcity IDF + La Française + Richez_Associés + Bouygues Bâtiment IDF

Développement durable

Gestion des eaux (pluie, crues, innondation) + matériaux locaux issus de l’économie circulaire + toitures végétalisées